Partager

12 raisons de choisir Rennes pour y étudier

De La Rédaction, publié le 27/02/2018

D’après les nombreux classements annuels réalisés par des médias tels que l’Express, Le Figaro, L’Étudiant et Le Monde, Rennes rafle systématiquement l’une des 5 premières places de tous les palmarès de mesure du bonheur  la française.

Rennes : la ville où il fait le mieux vivre

Capitale de la Bretagne, la ville de Rennes est une cité rayonnante – autant d’un point de vue économique, que démographique et culturel.

Forte d’une histoire remontant au 3e siècle, son patrimoine historique est riche et unique. La ville porte haut son identité bretonne, et l’architecture du vieux centre ne laisse pas de subjuguer les flâneurs.

Une ville tournée vers le présent et vers la gastronomie…

Outre son passé, la cité est bien ancrée dans le présent et offre aux regards ainsi qu’aux palais toute la gourmandise dont son gigantesque marché des Lices est le symbole. 

2e plus grand marché de France, cette manifestation du samedi matin brasse une population chamarrée et dense, entre ses étals fournis de milliers de fruits et légumes, viandes et crustacés, fleurs et fromages.

Bien manger c’est bien vivre

C’est tout le savoir-vivre à la bretonne qui se laisse apprécier tout au long de l’année, également dans les plus de 400 établissements – restaurants, brasseries, bistrots etc.  La gastronomie est au rendez-vous, et encore en 2018, des adresses rennaises figurent au classement du très prestigieux Le Fooding.

Même l’Express le dit !

Autant dire, qu’il n’est pas surprenant que dans son très réputé « Palmarès des villes où il fait bon vivre et travailler », L’Express décerne pour 2018 la victoire à la ville de Rennes, qui progresse de 6 places par rapport à l’année précédente.

Ce classement a pris en compte une trentaine d’indicateurs, regroupés en 5 grandes catégories : l’attractivité, la formation, la vie étudiante, le cadre de vie, et l’emploi.

Les raisons d’un succès

1. Le cadre de vie

Rennes est à 30 minutes de la mer et des falaises bretonnes, 10 minutes de la forêt de Brocéliande, 1h30 de Paris.

En 2015, Météo France a enregistré 1 849 heures d’ensoleillement, soit l’équivalent de 21% de l’année sous un complet soleil. Sachant que la ville n’a connu entre le 1er septembre 2016 et le 30 juin 2017 (10 mois) que 11 jours où la qualité de l’air était moindre.

Ses manifestations culturelles sont nombreuses et attirent toute la France, voire au-delà (Les Transmusicales de Rennes, Festival Mythos, La route du rock, Les vieilles charrues).

2. L’éducation

Sur les 118 établissements de l’académie de Rennes, L’Étudiant a répertorié :

  • 31 très bons lycées avec un taux de réussite au Bac de 99 % en 2016
  • 38 bons lycées avec un taux de réussite au Bac de 95% en 2016

En outre, Rennes compte 67 791 étudiants (21% des habitants).

3. Les prix de l’immobilier

Avec un prix moyen de 2 584€/m2 pour un appartement ancien, d’après Meilleursagents.com, la capitale bretonne reste une agglomérations très accessible en 2017, et la mise en place de la ligne à grande vitesse (LGV) n’a pas entrainé de flambée depuis juillet.

Quant au prix médian d’une location à Rennes, il s’élève à 12€/m2.

4. L’offre de soins à Rennes

5. La sécurité

Enfin en 2015, le ministère de l’intérieur n’a comptabilisé que 58 faits et délits pour 10 000 habitants, ce qui atteste d’un niveau de délinquance extrêmement faible.

Une ville où il fait bon étudier

Le journal L’Étudiant a publié le 6 septembre 2017 son « Palmarès général des villes étudiantes 2017-2018 », dans lequel figure en bonne place la ville de Rennes, ex æquo avec Bordeaux.

Ce classement a pris en compte une trentaine d’indicateurs, regroupés en 5 grandes catégories : l’attractivité, la formation, la vie étudiante, le cadre de vie, et l’emploi.

6. L’attractivité pour les étudiants : Rennes dans le top 3

Avec ses 67 791 étudiants, Rennes caracole en tête en proportion de son aire urbaine (20,7%). En 10 ans, la ville a attiré 8 723 étudiants supplémentaires, soit une augmentation de +15%. 17,7% des étudiants sont des étudiants Erasmus.

7. La formation : Rennes a la meilleure note

Rennes propose plus de 884 formations d’enseignement supérieur. Et le taux général de réussite en licence s’élève à 42,2% !

8. La vie étudiante : Rennes est en tête

Rennes dispose de 3 musées de plus de 10 000 visiteurs, ainsi que 2 salles de spectacles de plus de 5 000 places. On dénombre 800 000 entrées au cinéma en 2015.

Enfin, il ne faut pas négliger le dynamisme de la ville qui réserve son lot de soirées et festivals tout au long de l’année.

9. Le cadre de vie

Rennes dispose d’une ligne de métro qui dessert la ville du Nord au Sud en 20 minutes et en passant par les universités. Une deuxième ligne sera opérationnelle d’ici 2019. La ville possède également un très large réseau de bus, avec 149 lignes différentes.

Des tarifs étudiants permettent en outre de faire des économies, un abonnement annuel coûtant notamment 285€ pour les moins de 20 ans (soit 23,75€/mois) et 321€ pour les 20-26 ans (soit26,75€/mois).

En outre, l’attractivité de la ville s’est renforcée depuis qu’elle se trouve désormais à moins de 1h30 de Paris avec la LGV.

Des loyers corrects

Pour 2 pièces d’une surface allant de 25 à 40 m2 sur Rennes 35000, le coût moyen de location charges comprises est de 590€ en meublé et de 514€ en non meublé (données Le Bon Coin du 25 février 2018).

Rennes : 2e ville où il fait le mieux travailler

En outre, la capitale bretonne est réputée pour son tissu économique et entrepreneurial.

Pourquoi un tel succès ? Les indicateurs :

10. L’emploi

Dans l’agglomération de Rennes ont été répertoriés plus de 363 670 emplois en 2014, en évolution de +10,1% sur 10 ans. Consécutivement, le taux de chômage y est bas – à 7,7% (au 31 décembre 2016).

La population active

Sur Rennes même, la population active (65%) représente plus de 99 000 personnes avec une activité professionnelle, dont 49% de femmes.

Source : Insee 2017, chiffres 2014

Les emplois sont répartis comme suit :

  • le commerce, transports et services divers : 50,8% des emplois ;
  • l’administration publique, enseignement, santé, action sociale : 40,3% des emplois ;
  • l’industrie : 4,7% des emplois ;
  • la construction : 4% des emplois ;
  • l’agriculture : 0,3% des emplois.

11. La sociologie

12. L’attractivité économique

L’aéroport de Rennes a connu en 2017 un niveau de trafic historique, avec 724 520 passagers accueillis, en progression de +13,1% (soit 80 000 passagers supplémentaires).

En outre, depuis le 2 juillet 2017, 27 TGV assurent en semaine des liaisons entre Rennes et Paris, dont 14 sont des directs effectuant le trajet en 1h25.

Rennes : la ville pour entreprendre ?

Rennes est une métropole entreprenante ! De grands noms de l’industrie et des services y ont élu domicile, au nombre desquels : le groupe Samsic (services aux entreprises), Ouest France (médias et communication), Chemunex (analyses biologiques), Legris Industries (services et outils à l’industrie)…

Ce dynamisme n’échappe pas aux villes environnantes comme Bruz ou Cesson Sévigné qui abritent notamment des entreprises high-tech (4 000 chercheurs travaillent dans la métropole) ou internationales comme Memometal, Neo Soft, Oberthur…

D’ailleurs, le Palmarès du 6 octobre 2017 de l’Express situe Rennes en 5e position des villes favorables à l’entrepreneuriat :

Les raisons en sont multiples, à commencer par un rythme de création soutenu depuis des années. Ainsi près de 2 000 entreprises ont vu le jour en 2016, dont 1 400 sont des entreprises individuelles.

Ce sont les services aux entreprises qui dominent largement le marché.